Comment peut-on définir les héritiers dans un contrat d’assurance-vie ?

assurance vie heritage

Considérée comme l'un des placements préférés des français, l'assurance-vie connaît de plus en plus de succès, grâce aux nombreux avantages qu'elle propose à ses souscripteurs, mais en réalité, qu'est ce qu'une assurance-vie ? Et comment répartir l'héritage et designer les bénéficiaires ? Toutes les réponses à ces questions sont à découvrir dans la suite de cet article.

Présentation générale des assurances-vie 

Tout d'abord, une assurance-vie est un contrat effectué par un organisme bancaire ou une compagnie d'assurance s'engageant en contrepartie de primes, à verser un certain capital à une ou plusieurs personnes déterminées par le souscripteur en cas de décès de ce dernier. Notez bien qu'indépendamment de l'organisme sollicité, ce capital peut aussi être versé au souscripteur pour améliorer sa qualité de retraite.

presentation generale assurances vie

En d'autres termes, le placement des assurances-vie permet, non seulement, de transmettre un capital, mais aussi de regrouper une épargne qui peut, plus ou moins, augmenter selon la fréquence, ainsi que le montant des primes ou des capitaux periodiques versés par l'assuré.

Par ailleurs, il existe plusieurs types d'assurances-vie auxquelles peuvent souscrire les Français, selon leurs critères personnels (budget, besoins, etc.). Nous pouvons notamment vous citer : 

  • Les assurances-vie universelles ;
  • les assurances-vie collectives ;
  • les assurances-vie entières (avec participation) ;
  • les assurances-vie à émission garantie, simplifiée ou accélérée ;
  • les assurances-vie temporaires, etc.

La désignation d'un héritier dans un contrat d'assurance-vie 

Bien évidemment, le souscripteur est libre de choisir et de designer sur son contrat d'assurance-vie les héritiers de son choix qui peuvent bénéficier, que ce soit, avant ou après la signature de ce dernier, à condition que le bénéficiaire soit désigné par écrit sur le contrat d'assurance-vie en ou sur un autre document officiel et reconnu, tel qu'un testament par exemple.

En outre, la désignation du bénéficiaire d'un contrat d'assurance-vie, peut se faire de 02 différentes manières : 

  • De manière nominative : Monsieur/Madame X, né(e) à […] le […] résidant(e) à l'adresse suivante […], soit le bénéficiaire est désigné de manière nette et précise;
  • de manière qualitative : lorsque qu'il est, par exemple, stipulé "mes enfants" ou "mes frères et sœurs" sans pour autant déterminer avec précision le nom et les informations personnelles des personnes bénéficiaires. 

Ces deux manières de désignation des bénéficiaires d'une assurance-vie possèdent toutes deux des avantages et inconvénients plus ou moins importants, même si la désignation nominative reste la plus claire et la plus sûre des deux (le bénéficiaire et ses coordonnées sont clairement identifiés).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*