Comment animer un workshop ?

Vous avez probablement participé à plusieurs workshops. Il existe des workshops sur des sujets allant de la décoration de gâteaux au traitement de la schizophrénie, tous destinés à enseigner des techniques ou des idées pratiques et animés par des personnes comme vous.

Maintenant, à vous de diriger un workshop. Vous devrez divertir, éduquer et édifier un groupe de personnes que vous n'avez probablement jamais rencontré auparavant. Cela peut sembler effrayant, mais si vous vous préparez bien, restez détendu et respectez les participants, tout ira bien.

Préparez votre workshop 

La clé pour un atelier réussi c’est la préparation, vous devez vous familiariser avec le contenu que vous aurez à présenter, pensez à des histoires ou a des anecdotes personnelles pour mieux illustrer tout en soulevant l’intérêt, parce que bien animer s’agit de bien communiquer.

Préparez votre matériel et pensez à arriver tôt pour vous familiariser avec l’endroit et l’équipement. Et veillez à ce que vous connaissiez votre public pour pouvoir adopter votre contenu selon ses besoins et ses intérêts.

Comment animer un workshop 

Voici les techniques d’animation qui vous permettront de pleinement déployer la créativité de votre équipe, pour commencer parlons de votre position en tant qu’animateur :

La première chose à avoir en tête c’est que vous devez rester neutre, votre rôle est d’orienter les discussions vers l’objectif et d’aider le groupe à structurer ses idées mais en aucun cas de les censurer ni même de les valider.

Il faut laisser suffisamment de liberté au groupe pour qu’il développe sa créativité mais il faut également lui fournir des stimulations pour faire avancer sa réflexion, ce qui nécessite de le mettre régulièrement face à des nouvelles contraintes.

N’oubliez pas qu’un ton trop abrupte peut bloquer les gens, essayez le maximum de formuler vos propos d’une manière décalée.

Soyez créatifs et utilisez des accessoires ou des éléments visuels pour stimuler la motivation de vos participants.

Posez des questions pour amorcer les discussions, et encouragez les conversations pertinentes.

Raconter des histoires est un moyen très efficace pour motiver le public, parce que les gens s’identifient à des histoires vécues. Ça rendra le workshop plus vivant et plus amusant.

Votre attitude affectera votre public alors soyez positif et énergique pour que les participants le soient aussi.

La technique du brainstorming 

Le brainstorming est une technique d’animation qui vous permet d’augmenter l’efficacité de votre workshop, qui consiste à générer des idées. Votre public doit exprimer toutes les idées possibles que vous allez organiser et hiérarchiser et trier en fonction de votre thème, mais aussi en fonction de votre public parce que les gens ne réfléchissent pas tous de la même manière, vous pouvez vous servir d’un matériel adapté des post-it, dessins…

Les « ice-breakers » ou le brise-glace 

C’est de faire des petits exercices au début du workshop pour instaurer une meilleure dynamique par la suite. L’ice-breaker sert donc non seulement à briser la glace mais aussi à orienter le groupe dans une direction favorable pour la séance. On en dénombre plusieurs types :

  • Les ice-breakers métaphoriques qui consistent à inciter les participants à exprimer un ressenti personnel ;
  • Les ice-breakers symboliques qui visent à créer l’ambiance de travail voulue de manière symbolique ;
  • Les ice-breakers relationnels qui cherchent à mettre en place des liens créatifs entre les participants.

En outre, une fois que vous avez terminé, il est important de faire un suivi auprès des participants pour obtenir leurs commentaires sur l'atelier, afin que vous puissiez l'améliorer la prochaine fois.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*