Comment surmonter la distance dans une relation d’amour ?
La distance peut parfois enterrer des relations d'amour charnelles, qui avaient un énorme potentiel. Mais il y a d'autres relations d'amour, qui ne sont pas forcément affectées par la distance, au contraire ça les aides à vivre une histoire d'amour plus solide, en créant le manque, qui va forger encore plus la relation. Dans les deux cas, ca dépend du type de relations que vous entretenez, la solidité des liens entre vous. Afin de mieux comprendre les ampleurs de la distance sur un couple amoureux, on vous invite à lire cet article.
Comment jouer aux echecs ?

Le jeu des échecs est l’un des meilleurs jeux de réflexion et l’un des plus anciens qui peut durer plusieurs heures. Deux joueurs s'affrontent autour d’un échiquier, celui-ci se compose de soixante-quatre cases de deux couleurs différentes soit : blanches et noires. Tout comme les cases, les pièces à jouer sont elles aussi blanches ou noires.

Chaque joueur joue une pièce en se déplaçant, selon la possibilité de chacune avant de laisser le tour à son adversaire.

Les pièces se composent de huit pions, deux tours, une paire de cavaliers ainsi que deux fous, une dame et un roi. L'objectif du jeu est d’arriver à faire un échec et mat à son adversaire, c’est-à-dire : attaquer le roi.

Le déplacement des pièces

Chacune des pièces se déplace différemment des autres. Mais avant de passer au déplacement, il faut savoir préparer l’échiquier.

À l’état initial, chaque joueur place ses pièces de la manière suivante :

  • la dame blanche sur la case blanche. Respectivement, la dame noire sur la case noire. On commence avec cela pour pouvoir se situer. Et c’est le joueur qui dispose des pièces blanches qui joue toujours en premier ;
  • la deuxième rangée n’a que des pions (8) ;
  • les deux tours occupent les coins de la première rangée, suivies des cavaliers puis des fous et enfin, le roi dans la case blanche (respectivement noire pour le roi noir) ;
  • le cavalier se déplace en L, deux cases dans une direction puis d’une à 90 degrés ;
  • la tour se déplace en ligne droite ;
  • le fou se déplace en diagonale ;
  • les pions se déplacent deux ou une seule case droite au début du jeu, ensuite ils ne peuvent avancer que d’une case vers l’avant. Pour « manger », la pièce doit être à sa droite ou à sa gauche en diagonal ;
  • la dame est la plus libre, elle se déplace tout droit ou en diagonale ;
  • quant au roi, il n’avance que d’une seule case dans tous les sens.

Les règles

Le joueur gagne quand il met son adversaire en échec et mat.
Échec et mat signifie que le roi est mis en échec et qu'il ne peut pas s’échapper.

Il existe quelques règles spéciales aux échecs qui ont été créées pour rendre le jeu plus amusant :

  • le pion a un coup spécial s’il atteint l’autre bout de l’échiquier, c’est-à-dire la première ligne du joueur adverse, il peut choisir n’importe quelle autre pièce – sauf le roi. Ceci s’appelle la promotion.
  • il y a une autre règle qui concerne les pions, elle s’appelle « la prise en passant » que peu de joueurs savent. Elle consiste en fait à pouvoir capturer un pion adverse différemment de la manière classique. Effectivement, si un pion avance de deux cases à son premier coup et se retrouve en face d’un pion adverse, au lieu de rester bloquer, il a la possibilité de le capturer « en passant » comme s’il ne s’était déplacé que d’une case.

Les échecs peuvent demander beaucoup d’intelligence mais en fait, il existe plusieurs stratégies qui permettent la victoire plus facilement. Il suffit de bien les connaître et de jouer plusieurs parties.

Harcèlement au travail : que faire ?

Avec les mauvaises personnes, le lieu de travail peut facilement se transformer en lieu de harcèlement, et cela peut vite tourner au cauchemar.

Même si le sujet reste tabou, il est important d’en parler pour briser la cage de peur qui enferme le harcelé et le pousser à agir.

Parce que garder le silence c’est laisser faire, parlons-en pour essayer d’aider les victimes.

Comment savoir qu’on se fait harceler ?

Un employeur ou un collègue peut exercer une manipulation morale sur vous, jusqu’à ce que vous n’ayez plus conscience que vous vous faites harceler.

Les signes suivants vous permettront de savoir si oui ou non vous êtes persécuté par un collègue de travail :

  • Vous êtes victime de menaces ou de propos blessants.
  • On vous impose des mesures de travail non stipulées dans les conditions du contrat et tout cela contre votre gré.
  • Vous êtes mis de côté et isolé.
  • Vos conditions de travail se détériorent.
  • La pression se fait de plus en plus ressentir sur vous.
  • Votre état de santé se dégrade à cause du stress ou de la charge de travail supplémentaire qui vous est imposée.  
  • Votre dignité a été atteinte suite à des propos ou des agissements physiques qu’on peut qualifier de harcèlement sexuel.

Comment lutter contre le harcèlement au travail ?

Si des signes de discrimination, de manipulation et de harcèlement se dessinent sous vos yeux, vous devez à tout prix agir avant que la situation ne vous échappe.

Pour ce faire, voici les étapes à suivre pour faire cesser votre cauchemar :

  • Des doutes planent quant à votre type de harcèlement ? Vous devez d’abord l’identifier : le harcèlement peut se présenter de 2 façons possibles, il existe le harcèlement moral et sexuel.
  • Si les actes de harcèlement sont minimes et passagers, jouez la carte de l’indifférence et du sang froid, soyez aussi irréprochable dans votre travail.
  • Si ces actes sont graves et répétés, vous devez agir ! Commencez à collecter des preuves.

Pour collecter des preuves, vous devez mettre en évidence votre statut de victime. Les documents qui peuvent faire office de preuves sont : e-mail, SMS, courriers, attestations de témoins ou de collègues ayant remarqué la situation, attestation médicale qui décrit la dégradation de votre état physique ou mental. Il est important de garder ce genre de documents, vos dires ne seront pas pris en considération car ça sera votre parole contre la sienne.

  • Percez la bulle qui a été mise en place autour de vous et informez quelqu’un : vous devez choisir le bon interlocuteur ! Si votre harceleur n’est pas votre supérieur, alors adressez vous à lui. Il est de son devoir d’appliquer des sanctions sévères pour faire cesser ces agissements. Si votre patron est votre bourreau vous pouvez solliciter des inspecteurs de travail, votre médecin ou votre avocat si vous en avez un.
  • Si vous avez le sentiment que la situation peut à tout moment dégénérer et qu’un danger plane sur votre tête, arrêtez votre activité. Ne plus aller au travail vous aidera aussi à vous reposer mentalement et physiquement et à vous préparer pour la suite de la procédure qui sera mise en place après la déposition de votre plainte.
Harcèlement telephonique : que faire ?

Depuis l’apparition des nouvelles technologies, les crimes liés à celles-ci ont aussi pris forme : le cyber crime. Le harcèlement ne fait pas l’exception, il s’est aussi adapté à la technologie nouvelle et de là est né le Cyber harcèlement. Celui-ci vient sous plusieurs formes, l’une d’elle est le harcèlement téléphonique qui se fait par appels ou envoi de SMS incessants et malveillants.

Quelles sont les formes du harcèlement téléphonique ?

Le harcèlement téléphonique peut prendre plusieurs formes, notamment par appels, messages vocaux ou encore SMS. Cependant, pour pouvoir agir et déposer plainte, il faut que ça soit le « type » de harcèlement reconnu par la loi, à savoir :

  • Les appels téléphoniques répétés sont considérés comme du harcèlement à partir du moment où la victime reçoit des insultes, des moqueries et/ou des menaces.
  • Les appels téléphoniques incessants mais sans que le harceleur ne parle.
  • Les messages vocaux qui portent sur des propos haineux et menaçants.
  • Des SMS entrants répétés ayant des messages malveillants.

Je suis victime de harcèlement, qu’est-ce que je dois faire ?

Ce qu’il ne faut surtout pas faire, c’est d’avoir peur. Que vous connaissiez votre harceleur ou non, il faut avoir le courage d’en parler autour de vous, à votre meilleur(e) ami(e), sœur, frère ou autre, peu importe ! Il ne faut surtout pas avoir peur peu importe les menaces que vous pouvez recevoir.

Vous pouvez à présent commencer votre combat contre ce harcèlement.

  • Collectez toutes les preuves que vous pouvez avoir. Enregistrez les appels téléphoniques, les messages vocaux, prenez des captures d’écran des SMS que vous recevez… Gardez trace de toute preuve qui vous paraît pertinente.
  • Ajoutez les numéros en liste noire.
  • En cas d’urgence, alertez la police ou la gendarmerie en appelant au 17 si vous êtes en France ou au 112 si vous êtes dans un autre pays européen. Vous pouvez aussi envoyer un SMS au 114 si vous êtes dans l’incapacité de parler ou d’entendre.
  • Portez plainte. La loi vous donne jusqu’à 6 ans pour porter plainte depuis le dernier coup d’appel du harceleur.

Comment porter plainte ?

Pour porter plainte contre votre harceleur, vous avez deux choix : vous rendre au commissariat ou vous envoyez un courrier :

Sur place : 

  • au poste de police ou chez la gendarmerie. N’hésitez pas à y aller, vous serez sûrs que la plainte ne vous sera pas refusée.
  • Après la réception de la plainte, le commissariat la transmet au procureur de la république.

Par courrier :

Vous pouvez envoyer votre plainte directement et par vous-même au procureur de la république. Il faut envoyer une lettre manuscrite et elle doit inclure les éléments suivants :

  • Vos coordonnées.
  • Un récit détaillé des faits, précisez la date et le lieu.
  • Si vous connaissez le harceleur, donnez son nom le plus vite possible.
  • Les documents de preuve que vous avez collecté au préalable.

Sachez que le harceleur risque jusqu’à 1 an de prison et il risque de payer 15000 € d’amande. Il peut également être soumis à un sursis avec mise à l’épreuve.

Que faire face aux mensonges de son mari ?

Mentir c'est humain, les enfants apprennent à mentir à peu près au même moment où ils apprennent à marcher et nous le faisons tous dans de certains cas. En fait, les gens sous-estiment le nombre de mensonges qu'ils racontent et répètent les mêmes mensonges au point de commencer à croire que le mensonge est vrai. Tout le monde sait que des fois les mariages vont mal. Ce n'est parfois la faute de personne : ça peut être dû au fait que les deux personnes ne font pas comme si de rien n'était, ou à quelques événements qui rendent la vie difficile se produisent.

Quels sont les signes d'un mari menteur ?

Quand tu vis avec ton mari, tu le connais de l'intérieur : sa façon de réagir aux situations, de relever des défis difficiles et même de mentir sera facilement identifiable pour vous. Néanmoins, si vous avez du mal à identifier le modèle de mensonge, voici quelques signes indéniables d’un menteur :

  •  Il évite de répondre aux questions directes : il utilise diverses tactiques pour dévier le conjoint du sujet et redirige la question vers vous,
  • Les menteurs gagnent du temps en utilisant des mots de remplissage tels que «euh», «ah ah», etc. Pour traiter la pensée tout en formulant un mensonge crédible au milieu d'une conversation,
  • Prend un temps de réponse plus long, même pour les questions faciles,
  • Il peut utiliser un ton plus élevé plus souvent pour dissimuler les actes répréhensibles commis dans une relation. Ou encore, ses hésitations à répondre peuvent être ressenties à travers des glissades de la langue et des erreurs grammaticales,
  • Les mensonges, quand ils sont prononcés, ne supportent pas le langage corporel naturel. Même lorsqu'un menteur compulsif encadre une réponse convaincante, son corps peut présenter des signes extrêmes de stress physique,
  • Ses versions de mensonges ne cessent de change,
  • Un mari trompeur, afin de garder son affaire extraconjugale secrète, gardera son téléphone caché à tout prix. Il rentre tard, cache des choses ou planifie des escapades secrètes. 

Comment réagir aux mensonges d’un mari ? 

Qu'il s'agisse de petites choses comme fumer une cigarette ou de garder de grands secrets comme une affaire extraconjugale, n'ont pas leur place dans une relation solide comme le mariage. Donc, après avoir reconnu le signe des mensonges toxiques de votre conjoint, le moment est venu de le confronter et de régler les problèmes de votre mariage.

Pour commencer, il faut revoir son modèle de mensonge en examinant les types de mensonges. Comprendre les degrés de mensonges vous aidera à identifier la prochaine étape du mécanisme d'adaptation au mensonge. 

La deuxième étape consiste à contempler vos réactions après avoir été témoin de la réalité des mensonges entre conjoints. 

La prochaine méthode serait de communiquer ce problème à votre conjoint : dites-lui que vous êtes blessé.

Si votre mari est infidèle dans un mariage, alors la confrontation est un moyen puissant d'exprimer votre douleur et votre ressentiment. Discutez ouvertement avec lui et dites-lui à quel point vous vous sentez trahie en raison de sa malhonnêteté conjugale.

En somme, laissez-vous un peu de place, parlez de choses plus souvent et plus honnêtement. Dans la plupart des cas, la relation s'améliorera avec le temps, même si dans certains cas, l'un des partenaires ou les deux peuvent également conclure que les dommages causés par le mensonge ne peuvent pas être réparés.

Que faire avec du blanc oeuf ?

L’œuf est un aliment qui constitue une excellente source de protéines et d’acides aminés : c'est l’un des rares aliments contenant des protéines entières. Il se caractérise également par sa proportion appropriée de tous les acides aminés essentiels nécessaires à l’organisme. Il contient de l’acide folique, de la choline, Sélénium, vitamines B12, A, D, E) et d'autres vitamines. 

Tous les nutriments contenus dans les œufs lui confèrent une valeur nutritionnelle élevée, ainsi que de nombreux bienfaits pour la santé et la beauté. Des œufs, en particulier le blanc d’œuf, ont été utilisés pour la fabrication de protéines et d'albumine dans de nombreux traitements cosmétiques dans le monde, notamment dans les civilisations anciennes telles que l'Égypte et la Chine. 

Comment utiliser le blanc d’œuf pour les soins de peau ?

Le blanc d’œuf est généralement utilisé pour faire des masques pour la peau. Parmi lesquels le masque pour traiter l'acné, simple et utile. Vous aurez besoin d’un blanc d’œuf, une demi-cuillère à soupe de miel naturel et une cuillère de jus de citron naturel ; mélangez tous les ingrédients et appliquez-les ensuite sur le visage et le cou. Laissez sécher le mélange pendant un quart d'heure puis rincez le visage à l'eau tiède et séchez-le doucement. Appliquez ce mélange trois fois par semaine en fonction des besoins de la peau.
Un autre masque à base de blanc d’œuf est pour adoucir et hydrater la peau. Ce dispositif se compose du blanc d’œuf, un quart de tasse de purée d'avocat et une cuillère à café de yaourt. Bien mélanger le blanc d'œuf avec le yaourt, puis ajouter la purée d'avocat et bien mélanger les ingrédients jusqu'à homogénéisation. Mettez ensuite le mélange sur le visage et laissez reposer pendant un quart d'heure en frottant le visage par des mouvements circulaires. Enfin, lavez le visage à l'eau tiède et séchez-le avec une serviette douce.

Quelles sont les recettes à base de blanc d’œuf ?

Nous allons vous présenter ci-dessous quelques recettes faciles et délicieuses à base du blanc d’œuf.

le Dessert "Pavlova"

Pour ce dessert vous aurez besoin de :

  • 4 blancs d'œufs,
  • 1 tasse de granulés de sucre,
  • 1/2 cuillère à soupe d'amidon de maïs,
  • 1 cuillère à café de vanille,
  • 1 cuillère à café de vinaigre blanc, un fruit coupé.

Fouettez les blancs d'œufs en ajoutant du sucre graduellement jusqu'à ce que le mélange soit épais, puis mettez de la vanille, du vinaigre et de la fécule de maïs. Chauffer le four à plus de 300 degrés et verser le mélange sur du papier beurre dans un milieu, puis séparer jusqu’aux bords. Placez au four pendant 1 heure puis mettez au réfrigérateur, placez la meringue dans le plat de service et saupoudrez de crème et de fruits.

Macaron à la noix de coco 

Cette recette se compose de :

  •  2 gros blancs d'œufs ;
  • demi-tranches de noix de coco ;
  • 1/4 tasse de miel local ;
  • 1 cuillère à café de vanille, et du sel non raffiné.

Faites chauffer le four à 315 degrés et mélangez les blancs d'œufs, la vanille, le miel et le sel de mer dans un bol. Ajoutez la noix de coco au mélange, remuez bien, puis faites un petit bol de pâte sur le papier au beurre. Mettez au four pendant 15-20 minutes ou jusqu'à ce que les bords soient de couleur dorée.

Les blancs d'œufs contiennent une grande quantité de protéines par rapport aux jaunes. C'est pourquoi de nombreux nutritionnistes recommandent de les utiliser seuls dans les recettes pour réduire les calories.

Comment être heureux ?

  Être heureux signifie souvent rechercher continuellement de la satisfaction, du contentement, un sentiment de joie et le sentiment que votre vie a un sens. Cela ne dépend pas de la recherche de la facilité ou du confort. 

Etre heureux est-il un choix ou destin ?

  le bonheur n’est pas quelque chose qui vous arrive, le bonheur est un choix. Tous les gens ont le pouvoir de faire de petits changements dans leurs comportements, leur environnement et leurs relations, pour une vie plus heureuse.

La génétique,  les circonstances de la vie, l’éducation, la santé, les finances et votre personnalité  jouent certainement un rôle important dans votre bonheur  mais, le bonheur reste un choix, comme disait le philosophe Bertrand Russell: "Le bonheur n'est pas, sauf de très rares cas, quelque chose qui tombe dans la bouche, comme un fruit mûr. Le bonheur doit être, pour la plupart des hommes et des femmes, une réalisation plutôt qu'un don des dieux, et dans cette réalisation, l'effort, intérieur et extérieur, doit jouer un grand rôle. "

Comment puis-je être heureux dans ma vie ? 

Nous voulons tous être heureux dans nos vie , alors que pouvons-nous faire pour qu'on ait une vie heureuse ? voici les … conseils  pratiques qui  vont nous permettre d'augmenter  notre bonheur personnel : 

  • Choisissez d’être heureux : la première étape consiste toutefois à faire un choix conscient pour augmenter votre bonheur.
  • Bougez : quand les gens se lèvent et bougent, même un peu, ils ont tendance à être plus heureux que quand ils sont immobiles. il ne s’agissait pas d’une activité rigoureuse, mais d’une marche douce qui vous laisse de bonne humeur. 
  • Mangez sainement et dormez suffisamment : les gens qui dorment mieux et mangent bien ont moins de stress, pensent plus clairement, ont plus d’énergie, et une bonne humeur.
  • Changez vos pensées : les gens ont naturellement tendance à se souvenir d’expériences négatives tout en oubliant les expériences positives; Cependant, vous pouvez réellement modifier le fonctionnement de votre cerveau en pratiquer la pleine conscience. Occupez votre esprit avec des pensées positives, efforcez-vous, cherchez, travaillez sur des objectifs  pour obtenir de joyeux effets sur l'esprit et le corps. 
  • Méditez : la méditation modifie t en réalité une zone de votre cerveau appelée insula, qui est impliquée dans votre expérience d'empathie 
  • Déterminez vos valeurs fondamentales: Vos valeurs fondamentales déterminent votre perception de vous-même, de votre vie et du monde qui vous entoure. Ces croyances guident votre prise de décision. Ils peuvent être spirituels ou non, mais ce sont les éléments fondamentaux de votre vision de la vie 
  • Passer du temps dans la nature et profitez de la lumière du soleil: de nombreuses études soutiennent l'idée que passer du temps dans la nature est une bonne chose pour vous. Cela  entraîner des améliorations significatives de la santé mentale, voire des modifications physiques du cerveau. Les marcheurs de la nature ont un cerveau «plus silencieux»
  • Prenez des pauses des réseaux sociaux : les réseaux sociaux ont tendance à avoir un effet négatif sur votre bonheur. En choisissant de prendre des pauses  ou en modifiant votre façon d'utiliser les médias sociaux vous pouvez augmenter notre bonheur
  • S'engager dans des activités significatives : c'est un état dans lequel votre esprit est complètement absorbé par une tâche significative qui met vos capacités à l'épreuve. Pourtant, il est constaté que l'activité de loisirs la plus courante – regarder la télévision – produisait certains des plus bas niveaux de bonheur.
Comment parler en public ?

La base des relations humaines est la communication. Elle nous offre la possibilité d'échanger nos principes, cultures, valeurs et aussi diffuser nos opinions et démontrer notre ressenti. Cependant, parler en public reste un grand challenge pour les humains, surtout pour les gens timides dans certaines situations stressantes : présentations de projets, conférence, examens oraux, etc. Pour que vous bénéficiez d'une bonne communication, il existe des méthodes et conseils qui vous aident à chasser la peur de parler en public.

Conseils pour mieux parler devant un public 

Parler en public n'est pas si stressant, il faut être courageux et passez à l'action. Nous vous présentons quelques conseils pour mieux parler devant un public qui sont des simples gestes mais très efficaces  : 

  • Avant toutes interventions pensez à ce que votre auditoire veut entendre de vous. Accordez lui ce qui lui convient le mieux.
  • Afin que vous vous habituez au son et rythme de votre voix, lisez votre texte à haute voix plusieurs fois (en variant le volume avant de parler en public pour éviter la déconcentration lorsque vous parlez plus fort).
  • Optez pour des exercices de diction et de détente qui sont disponibles sur le net.
  • Ne pas communiquer seulement avec des mots. Entraînez-vous à transmettre vos émotions à l'aide des expressions du visage et du regard.
  • Essayer une respiration abdominale plusieurs fois avant de parler au public et surtout agissez avec confiance.
  • Afin de ne pas s'ennuyer à force de répéter l'intervention plusieurs fois, il est suffisant de ne répéter que les mots clés, le début et la fin ou seulement répéter toute l'intervention d’une manière différente.
  • Soyez vous-même et trouvez votre façon d'organiser le discours selon votre certitude et votre logique.

Des méthodes pour préparer un discours 

Pour vous permettre de préparer un discours sans complication ni difficulté, nous vous suggérons des méthodes pour le préparer. D'abord, il faut bien préciser le but de votre prise de parole et à quel point votre public est réceptif de votre discours. Il faut bien cibler l'auditoire en connaissant les différents types de discours (informatif, argumentatif, cérémonial, etc.). Ensuite, chercher à obtenir l'attention de votre audience par un sujet attractif et aussi la meilleure façon pour le présenter. Afin de ne pas s'éloigner de la problématique et pour rester focaliser sur les attentes de l'auditoire, il est important de récapituler l'ensemble de vos objectifs dans un carnet pour mieux orienter votre discours. Il faut faire des efforts pour maîtriser votre sujet. Regrouper vos idées et mettez-les sur papier. Effectuer des recherches approfondies sur le net pour mieux développer vos connaissances sur votre sujet. Choisissez d’une manière appropriée les supports visuels qui accompagneraient votre discours pour une présentation impeccable. Enfin, si vous comptez  présenter votre discours (descriptifs et persuasifs) apprenez le par cœur. Sinon, pour les discours cérémonieux il est préférable qu'ils soient écrits puis lus.

En conclusion, pour vaincre la peur de parler en public et avoir un bon discours, il suffit juste de mettre les conseils précédents à l'action, car il faut pratiquer pour maîtriser les choses. 

Comment animer un workshop ?

Vous avez probablement participé à plusieurs workshops. Il existe des workshops sur des sujets allant de la décoration de gâteaux au traitement de la schizophrénie, tous destinés à enseigner des techniques ou des idées pratiques et animés par des personnes comme vous.

Maintenant, à vous de diriger un workshop. Vous devrez divertir, éduquer et édifier un groupe de personnes que vous n'avez probablement jamais rencontré auparavant. Cela peut sembler effrayant, mais si vous vous préparez bien, restez détendu et respectez les participants, tout ira bien.

Préparez votre workshop 

La clé pour un atelier réussi c’est la préparation, vous devez vous familiariser avec le contenu que vous aurez à présenter, pensez à des histoires ou a des anecdotes personnelles pour mieux illustrer tout en soulevant l’intérêt, parce que bien animer s’agit de bien communiquer.

Préparez votre matériel et pensez à arriver tôt pour vous familiariser avec l’endroit et l’équipement. Et veillez à ce que vous connaissiez votre public pour pouvoir adopter votre contenu selon ses besoins et ses intérêts.

Comment animer un workshop 

Voici les techniques d’animation qui vous permettront de pleinement déployer la créativité de votre équipe, pour commencer parlons de votre position en tant qu’animateur :

La première chose à avoir en tête c’est que vous devez rester neutre, votre rôle est d’orienter les discussions vers l’objectif et d’aider le groupe à structurer ses idées mais en aucun cas de les censurer ni même de les valider.

Il faut laisser suffisamment de liberté au groupe pour qu’il développe sa créativité mais il faut également lui fournir des stimulations pour faire avancer sa réflexion, ce qui nécessite de le mettre régulièrement face à des nouvelles contraintes.

N’oubliez pas qu’un ton trop abrupte peut bloquer les gens, essayez le maximum de formuler vos propos d’une manière décalée.

Soyez créatifs et utilisez des accessoires ou des éléments visuels pour stimuler la motivation de vos participants.

Posez des questions pour amorcer les discussions, et encouragez les conversations pertinentes.

Raconter des histoires est un moyen très efficace pour motiver le public, parce que les gens s’identifient à des histoires vécues. Ça rendra le workshop plus vivant et plus amusant.

Votre attitude affectera votre public alors soyez positif et énergique pour que les participants le soient aussi.

La technique du brainstorming 

Le brainstorming est une technique d’animation qui vous permet d’augmenter l’efficacité de votre workshop, qui consiste à générer des idées. Votre public doit exprimer toutes les idées possibles que vous allez organiser et hiérarchiser et trier en fonction de votre thème, mais aussi en fonction de votre public parce que les gens ne réfléchissent pas tous de la même manière, vous pouvez vous servir d’un matériel adapté des post-it, dessins…

Les « ice-breakers » ou le brise-glace 

C’est de faire des petits exercices au début du workshop pour instaurer une meilleure dynamique par la suite. L’ice-breaker sert donc non seulement à briser la glace mais aussi à orienter le groupe dans une direction favorable pour la séance. On en dénombre plusieurs types :

  • Les ice-breakers métaphoriques qui consistent à inciter les participants à exprimer un ressenti personnel ;
  • Les ice-breakers symboliques qui visent à créer l’ambiance de travail voulue de manière symbolique ;
  • Les ice-breakers relationnels qui cherchent à mettre en place des liens créatifs entre les participants.

En outre, une fois que vous avez terminé, il est important de faire un suivi auprès des participants pour obtenir leurs commentaires sur l'atelier, afin que vous puissiez l'améliorer la prochaine fois.